EN
FR

Antony Cairns, Polly Tootal

23.09.2022 - 22.10.2022
CTY / Unknown Places

CYT / Unknown Places est un duo-show d'artistes anglais représentés par Intervalle. Polly Tootal (1978) et Antony Cairns (1980) ont une pratique bien différente mais il partagent la même fascination pour l'identité intemporelle des mégapoles ainsi qu'un univers expurgé de présence humaine. 


 

Polly Tootal déniche des failles spatio-temporelles dans des morceaux de villes qui semblent avoir acquis une identité hybride. A la chambre photographique, après un long et minutieux repérage, elle fige ces entre-deux, entièrement façonnés par l'homme et pourtant vides de toute présence. Ces images silencieuses bruissent d'une tension car elles représentent toujours des frontières entre deux états.


Polly Tootal : « L'anonymat universel de ces photos raconte une autre histoire de la Grande-Bretagne moderne. Il chuchote les silences de la vie stérilisée, l'hypermoderne, le supermoderne, quel que soit le nom qu'on lui donne, l'illusion que l'histoire a atteint un point final, le mensonge qu'il s'agit d'un lieu apaisé, qu'il n'y a plus de guerres ici, qu'il n'y a plus de bruits à faire, plus de drames. Banalité, apathie, commodité."


Contrairement à Polly Tootal, Antony Cairns ne s'intéresse pas à la topographie. Mais comme elle, il décontextualise ces morceaux de ville. Les images d'Antony Cairns sont habitées par des bâtiments fantômatiques. Elles semblent flotter dans une brûme charbonneuse, comme si elles étaient hors-sol. La racine, ce sont toujours des prises de vue de nuit, à la lumière articielle de la ville. Des Il développe et retouche lui-même ses tirages photographiques en chambre noire, avant de les numériser et de les recoucher sur des supports numériques obsolettes chinés.


Dans cette exposition sont montrés des impression à l'encre numérique sur des écrans de liseuses électroniques piratées par l'artiste (E.I. Screens). Seront également présentées les "Punch Cards", impression du même corpus photographique sur des cartes mémoires des premiers ordinateurs IBM. Antony Cairns déniche des stocks de ces cartes  aux tons pastels fabriquées en Europe au début du XXème siècle. Il les épingle sous plexiglas en recomposant des images puzzle dans différents formats.